Demain Nous Appartient

Demain nous appartient : Après son grave malaise, Marianne va-t-elle s’en sortir ? Luce Mouchel répond !

Interrogée par Télé-Loisirs, Luce Mouchel, l’interprète de Marianne Delcourt dans Demain nous appartient, a levé le voile sur ce qui attend son personnage après son grave malaise…

Dans Demain nous appartient ce mercredi 5 juin, Marianne s’effondrait après avoir pris des pilules retrouvées dans les affaires de Diego, victime d’un grave malaise. Quelques jours à peine après avoir perdu Renaud, c’est une nouvelle épreuve qui attend la matriarche Delcourt. Télé-Loisirs s’est entretenu avec son interprète, Luce Mouchel, dont le jeu a été récemment salué par les téléspectateurs et les internautes, pour en savoir plus sur ce qui attend son personnage…

Demain nous appartient : Après son grave malaise, Marianne va-t-elle s’en sortir ? Luce Mouchel répond !

« Après la mort de Renaud, le spectateur peut effectivement imaginer que Marianne va dégager aussi et que le couple va ainsi disparaître ! », c’est ainsi que Luce Mouchel répond tout d’abord à la question sur l’avenir de son personnage, laissant peut-être craindre le pire. Mais, après avoir souligné, avec une malice amusée, que cette intrigue mettait les spectateurs « en haleine, voire en malaise », l’actrice a tenu à rassurer les fans de Demain nous appartient : « Elle va remonter et retrouver, petit à petit, son vrai caractère, un peu pénible, un peu égocentrique. » La réponse est donc claire : non seulement Marianne va s’en sortir mais, après des jours légitimement pénibles, elle va retrouver du poil de la bête !

Demain nous appartient : Marianne va-t-elle enguirlander Diego ? La réponse de Luce Mouchel !

Ce poil de la bête, Diego, à l’origine malgré lui du malaise de Marianne, va en faire quelque peu les frais: « Elle ne le sermonne pas mais elle lui fait clairement comprendre que ce qu’il a fait n’est pas très malin. Au fond, elle comprend que Diego se sent mal après cet incident, qu’il est pétri de culpabilité et cela lui brise le cœur. Marianne ne va pas vouloir en rajouter. De toute façon, elle a beaucoup de tendresse pour la jeune génération et elle trouve que les vieux devraient être jeunes d’une certaine manière. » Pour Marianne, l’incident est donc clos. Mais l’intrigue des boosters, qui commence à faire de vrais dégâts chez les jeunes de Sète, ne fait que commencer…

- Advertisement -

Back to top button
error: Content is protected !!

Adblock Detected

DISABLE ADBLOCK TO VIEW THIS CONTENT!