Demain Nous Appartient

« J’ose le dire » : Ingrid Chauvin accuse son ex-compagnon et affirme l’avoir quitté par « instinct de survie »

Dans les colonnes du dernier numéro du magazine Télé Star, l’actrice Ingrid Chauvin s’est confiée sur sa relation avec son ex-compagnon qu’elle décrit comme un pervers narcissique. Elle explique notamment avoir “eu envie de mourir” et l’avoir quitté par “instinct de survie”.

Tous les Français connaissent le nom et le visage d’Ingrid Chauvin. Rendue populaire par la série Femmes de loi, dans laquelle elle incarnait un duo mythique avec Natacha Amal, l’actrice de 50 ans a depuis incarné plusieurs rôles cultes. Impossible d’oublier la saga Dolmen, diffusée sur TF1 durant l’été 2005, ou encore son rôle de Chloé Delcourt dans Demain nous appartient. Mais en janvier 2023, dans son livre intitulé L’échappée belle, c’est un sujet beaucoup plus intime qu’elle avait choisi d’évoquer : la vie de femmes victimes de pervers narcissiques. Un fléau dont celle qui est aujourd’hui heureuse en couple avec le photographe Philippe Warrin dit avoir été victime par le passé.

Sans citer le nom de l’ex-compagnon concerné, Ingrid Chauvin a confié à nos confrères de Télé Star : “Au moment de la sortie du livre, j’ai voulu vraiment promouvoir l’aspect romanesque. Mais oui, j’ai vécu ça. Je ne veux pas donner plus de détails mais j’ose le dire. Je n’avais juste pas envie qu’on se dise que je me plaignais. Je voulais parler d’un fléau qui détruit des familles et des gens, leur dire qu’il y a une porte de sortie. Ça primait sur ce que j’ai pu traverser.”

Ingrid Chauvin a quitté son ex par “instinct de survie”
Si Ingrid Chauvin a choisi d’évoquer ce douloureux sujet dans son livre, c’est parce qu’elle sait mieux que quiconque les dangers d’une relation avec un homme toxique. En ce qui la concerne, elle a été traversée par de sombres pensées avant de finalement trouver la force de quitter son ex et de démarrer une nouvelle vie sentimentale. “J’ai eu envie de mourir et j’ai eu un instinct de survie. On subit jusqu’au moment où c’est trop”, explique la maman de Tom.

Au-delà de la violence mentale, ce qui a été difficile à supporter pour Ingrid Chauvin est que l’ex en question n’a jamais reconnu les faits dont elle l’accuse : “Ces personnes-là ont […] une grande part de déni. Ils sont dans leur propre réalité. Ils font croire aux autres qu’ils sont extraordinaires et ne voient pas qu’ils sont le diable dans leur miroir…”, regrette l’ancienne acolyte de Natacha Amal. Un témoignage dans lequel se reconnaîtront sûrement de nombreuses femmes.

- Advertisement -

Back to top button
error: Content is protected !!

Adblock Detected

DISABLE ADBLOCK TO VIEW THIS CONTENT!